interloquer


interloquer
   Interdire, interrompre: il m'a dit une chose qui m'a tout "interloqué". Ce mot n'est françois que lorsqu'il s'agit de donner un jugement "interlocutoire"; jugement qui ne termine pas une affaire. Terme de pratique.

Dictionnaire grammatical du mauvais langage. . 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • interloquer — [ ɛ̃tɛrlɔke ] v. tr. <conjug. : 1> • 1450; lat. interloqui I ♦ Vx Dr. Interrompre (un procès, une affaire) par un jugement interlocutoire. II ♦ (1798) Mod. Rendre (qqn) interdit. ⇒ décontenancer, démonter, méduser. Cette réflexion l a… …   Encyclopédie Universelle

  • interloquer — Interloquer, Il vient ab Interloqui, Ampliare, Interfari, Bud …   Thresor de la langue françoyse

  • interloquer — Interloquer. v. a. Terme de Pratique. Donner un jugement sur quelque point à verifier pour parvenir au jugement definitif. On a interloqué cette affaire. On l employe aussi absolument. Les Juges n ont pas voulu juger definitivement, ils ont… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • interloquer — (in tèr lo ké) v. a. 1°   Terme d ancienne pratique. Porter une sentence interlocutoire, c est à dire ordonner qu une chose sera prouvée ou vérifiée, avant qu on prononce sur le fond de l affaire. On a interloqué cette affaire.    Fig. •   Cela… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INTERLOQUER — v. a. T. d ancienne Pratique. Ordonner un interlocutoire. On a interloqué cette affaire. On l employait aussi absolument. Les juges n ont pas voulu juger définitivement, ils ont interloqué. INTERLOQUER, signifie encore, dans le langage familier,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • interloquer — vt. kopâ l(e) interloquer seblè / soblyè <couper le sifflet> (Arvillard / Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • INTERLOQUER — v. tr. Interdire quelqu’un en lui coupant la parole. Cette plaisanterie m’a interloqué. J’en suis resté tout interloqué …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • démonter — [ demɔ̃te ] v. tr. <conjug. : 1> • desmonter fin XIIe; de dé et monter 1 ♦ Jeter (qqn) à bas de sa monture. ⇒ désarçonner. Le cheval a démonté son cavalier. 2 ♦ Fig. Étonner au point de faire perdre l assurance. ⇒ déconcerter, décontenancer …   Encyclopédie Universelle

  • interloqué — interloqué, ée [ ɛ̃tɛrlɔke ] adj. • 1787; de interloquer ♦ Décontenancé, déconcerté (à la suite d une parole, d un acte inattendu). Il en est resté interloqué. ⇒ 1. interdit, stupéfait; fam. 1. baba. ⇒INTERLOQUÉ, ÉE, part. passé et adj. I. Part.… …   Encyclopédie Universelle

  • ahurir — [ ayrir ] v. tr. <conjug. : 2> • XVe; « hérisser » 1270; de hure ♦ Déconcerter complètement en étonnant ou en faisant perdre la tête. ⇒ abasourdir. « Le destin nous ahurit par une prolixité de souffrances insupportables » (Hugo). ● ahurir… …   Encyclopédie Universelle